Les Rencontres Du Fleuve St Nazaire

les rencontres du fleuve st nazaire Le fleuve Saint-Nazaréen est l’un des plus beaux fleuves d’Égypte et aussi l’un des plus dangereux. La rivière a été le foyer de nombreuses légendes et mythes qui ont fasciné et ravi les Égyptiens depuis les temps anciens. En fait, certaines des légendes les mieux conservées sur cette rivière datent de l’époque où elle était encore utilisée pour l’irrigation. Il y a certaines choses que vous devez savoir sur la rivière avant de vous aventurer dans l’eau. Donc, si vous voulez en savoir plus sur le fleuve Saint-Nazaréen ou si vous souhaitez en savoir plus sur les légendes et les mythes liés à ce fleuve, vous serez heureux de savoir que j’ai écrit cet article juste pour vous.

Le fleuve Saint-Nazaréen est le seul fleuve d’Égypte à ne pas faire partie du Nil. Cette rivière est essentiellement formée à la suite du débordement des marais de Zamalek. Les deux voies navigables partagent le même nom mais il y a une différence dans leur utilisation. La rivière St Nazaréen est utilisée par de nombreux Egyptiens qui utilisent les terres qui se trouvent sous les marais pour l’agriculture. Le Nil est principalement utilisé par les agriculteurs qui utilisent cette rivière pour irriguer leurs champs. Lorsque la rivière déborde, il y a un fort débit d’eau dans les deux cours d’eau, créant ainsi une voie navigable étroite entre eux. C’est la raison pour laquelle la rivière St Nazaire est également connue sous le nom de Zamalek.

En ce qui concerne l’histoire, la légende de la voie navigable de Zamalek remonte à la dynastie des Pharaons. On pense que le roi de cette époque a vu un spectacle étrange dans l’eau du Zamalek et a décidé de découvrir la vérité. Il a ensuite emmené certains de ses soldats avec lui et comme les eaux ont inondé la zone où il se tenait, ils sont devenus incapables de se déplacer. Lorsque le roi a découvert ce qui se passait, il s’est précipité vers le palais et a demandé à son ministre de dire au reste de son armée. Mais pendant qu’il parlait, le Zamalek a recommencé à inonder toute la zone et on pense que c’est le ministre qui a causé l’inondation par erreur.