Prostituée Roissy

prostituée roissy Dans “The Red Violin”, un ouvrage important sur la prostitution, l’auteur Louis Roissier présente un compte rendu détaillé de la manière dont, au début du XXe siècle, le mouvement des femmes américaines était largement motivé par la nécessité d’échapper à l’esclavage sexuel qui leur était imposé. . Beaucoup de ces femmes étaient jeunes et célibataires et n’avaient pas d’enfants. Ils vivaient dans de petites maisons avec leurs mères, où ils avaient peu ou pas de liberté. Et lorsque ces femmes ont choisi de se prostituer, elles l’ont fait pour avoir des relations sexuelles avec d’autres femmes pour gagner leur vie. Il y a beaucoup de preuves que ces femmes n’avaient pas le choix: elles étaient forcées à avoir des relations sexuelles et elles savaient que si elles ne le faisaient pas, elles seraient battues ou tuées.

Roissy a clairement indiqué qu’il avait écrit ce livre dans le but de prouver que la prostitution n’était pas un mal moral, mais plutôt une méthode pour satisfaire les besoins des femmes. Pour beaucoup de femmes contraintes à la prostitution, elles ont pu échapper à la douleur d’être en présence de leurs maris, frères et amants en même temps. Les femmes qui ont été contraintes de se lancer dans cette entreprise pouvaient sortir de chez elles et vivre dans un autre pays. Ces femmes n’échappaient pas seulement à leurs maris et à la présence de leurs amants; ils fuyaient le traumatisme et la solitude d’avoir un amant ou un mari qui n’était pas leur véritable amour. Comme le dit Roissier, “la raison principale pour devenir prostituée est le besoin d’avoir quelqu’un d’autre par amour”.

Mais ce n’est pas parce que la femme n’avait pas d’amant qu’elle avait fait un mauvais choix. Après tout, il y a encore des femmes qui entrent dans ce secteur avec beaucoup de conscience. Ce qui rend ce livre important pour le lecteur contemporain, c’est que, bien qu’il ait été écrit il y a plus de quatre-vingts ans, il reste pertinent aujourd’hui, malgré son âge.